Kopi Kolé TV Plus Madagascar Ou Comment Tuer la Créativité et l’Individualité

© MorgueFile Be yourself, everyone else is already taken

© MorgueFile – Be yourself, everyone else is already taken

Toute chaîne TV digne de ce nom fera toujours son maximum afin de produire ses propres émissions au lieu de diffuser celles des autres (achat des droits). Non seulement, cela montrerait leur savoir-faire en la matière mais aussi cela générerait des revenus synonymes d’indépendance et de pérennité. Partout dans le monde, les émissions de télé-réalité sont très prises, on n’hésite pas à adapter les programmes qui marchent ailleurs notamment quand le public « local » réagit positivement au concept.

La TV Plus Madagascar fait partie des chaînes dynamiques et incontournables à Madagascar. Elle a su se faire une place dans le paysage audiovisuel malgache. La TV plus se positionne comme une chaîne citoyenne à travers ses programmes et dans sa manière de traiter les faits. Et c’est tout à son honneur. Pour toutes ces raisons, une incohérence entre ce qu’elle veut être (citoyenne) et ce qu’elle produit mérite d’être soulevée.

Kopi Kolé, c’est bien plus qu’un simple divertissement 

L’émission de télé-réalité de la TV Plus – Kopi Kolé est entrée dans la culture populaire malgache. Pour rappel, le concept est simple : imiter (voix, gestuelle et apparence) une célébrité (chanteur/chanteuse) de son choix et convaincre le jury (et le public) de la ressemblance durant les auditions.

Un responsable de l’émission disait que Kopi Kolé est plus qu’une télé-réalité, c’est un « événement national » qui divertit le peuple (Mampifaly vahoaka). Il est vrai que par les temps qui courent, le peuple a besoin de se distraire mais pas au sens panem et circenses. Et il faut dire que le choix est restreint et pourtant les gens sont en manque de loisirs. Divertir c’est bien mais pas à n’importe quel prix…

C’est vrai qu’on est « diverti » en regardant les efforts déployés par les participants qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour « devenir quelqu’un d’autre ». C’est vrai aussi qu’on est « amusé » de voir les bêtisiers de l’émission. En revanche, un certain malaise s’installe quand on pense à l’effet qu’a cette émission dans les états d’esprit et dans la culture populaire en générale.

En tant qu’entreprise qui se veut être « citoyenne », la TV Plus devrait prendre en compte l’impact de tel programme dans l’inconscient collectif des malgaches. L’émission est peut-être rentable pour la TV Plus mais est-elle bénéfique pour la société malgache ? Quelles sont les valeurs portées et transmises par de telle émission ?

C’est dommage qu’en cherchant une émission « originale » et après avoir consulté les « Créatifs » de l’équipe, on tombe sur ce concept de « Kopi Kolé ».

On se rend compte du grand rôle d’influence que jouent les médias lorsqu’on voit comment le terme « Kopi Kolé » (et ce que cela implique) est devenu familier dans le langage courant mais surtout lorsqu’on rencontre des gens qui sont « fiers » de ressembler à leurs idoles et font tout pour l’être et le rester. Et, qu’on est content d’avoir comme voisin le « Kopi Kolé » de Stromae…ou de Whitney Houston.

Un mode de pensée…à la mode de chez nous

Il est vrai qu’il y a d’autres problèmes plus graves que de parler de l’impact de ce genre d’émission dans la culture populaire. Mais à l’heure où tout le monde rêve d’un changement de mentalité dans la société malgache, on est en droit de se poser la question si ce type de programme est en phase avec cette mission ?

On devrait donner plus de place aux émissions de télé-réalité qui favoriseraient l’estime de soi, l’initiative, la créativité qui renforceraient la personnalité. En bref, des émissions qui mobiliseraient toutes les ressources nécessaires qui accroîtraient les compétences personnelles. La transformation de la société malgache passe par les forces créatrice et innovatrice de ses membres.

Dans le milieu politique, le fameux « copié-collé » du discours d’investiture du premier président de la 4e République malgache laisse des souvenirs amers – tant pour sa personne que pour la Nation entière. Dans le monde de l’entrepreneuriat, les gens font la remarque qu’à Madagascar on manque souvent d’innovation, de créativité et d’originalité : Chacun copie sur son voisin. Et maintenant, grâce à « Kopi Kolé », on va institutionnaliser ce mode de pensée.

Et pourtant, Madagascar a besoin de toutes ses ressources (humaines) afin de trouver des solutions innovantes et originales à ses problèmes. Cela requiert un certain état d’esprit. Les médias jouent un rôle important dans la propagation de la bonne mentalité et attitude à adopter.

Par exemple, ce serait intéressant d’avoir des émissions à Madagascar qui serviraient de tremplin aux auteurs-compositeurs qui emmèneraient leurs propres créations. Une émission où l’on est fier d’y participer car on sera jugé sur ses propres qualités.

Dès l’enfance, on encourage les gens à développer leur personnalité, trouver leur propre voie et à faire preuve d’inventivité. Et voilà que Kopi Kolé débarque, une émission qui risque de tout balayer sur son passage. D’ailleurs, beaucoup de gens se plaignent concernant les commentaires routiniers et un peu bateau du jury. Mais on comprend le jury lorsqu’il fait la constatation que certains candidats ne ressemblent guère à leur artiste de référence. Quelle solution peut-on avoir ? Chirurgie esthétique, clonage ou la réincarnation ?

Mais entre nous soit dit, qu’est-ce qu’ils peuvent bien dire d’édifiant et de constructif les pauvres ?

« Fais un petit effort, avec de la ténacité, un peu d’exercice et beaucoup d’abnégation tu seras Elvis Presley ? »

Ne serait-il pas plus valorisant et surtout moral d’encourager les gens à travailler leur potentiel, développer leurs qualités, exploiter leurs atouts, à faire preuve de créativité, et garder leur originalité…tout cela afin de devenir de meilleures personnes ? Mais ce n’est pas le concept de l’émission.

Honnêtement, la jeunesse malgache mérite une plateforme où son talent, son savoir-faire, et son potentiel sont à l’honneur. On sait bien à quels points les jeunes malgaches sont passionnés de musique, de danse et d’art en général. On découvre tous les jours des inconnus qui se lancent dans le monde infini de l’art car ils ont des choses à partager. A titre d’exemple, ces dernières années, on a assisté à beaucoup de changement dans les clips en termes de créativité et de jeux d’acteurs. On constate que les jeunes ont envie de passer à un stade supérieur. On devient plus exigeant en matière de production de qualité. Tant mieux, surtout si on arrive à transformer de tel mouvement en force créatrice de valeurs qui tirera toute la société malgache vers le haut.

On se plaint souvent que nos richesses sont mal exploitées ou non exploitées et voilà que sur le plan « artistique », on gaspille le potentiel humain que nous avons.

Be yourself, everyone else is already taken

C’est dommage de voir des gens investir toute leur énergie et leur temps afin de devenir quelqu’un d’autre.

Si Shawn Corey Carter se contentait juste d’imiter ou de vivre dans l’ombre de ses idoles, il n’y aurait peut-être pas de Jay-Z aujourd’hui. Si Louise Ciccone n’a pas su imposer son style et sa personnalité dans la planète du Showbiz, le monde n’aurait pas connu Madonna. On peut dire sans se tromper qu’au lieu de produire des « Johnny Hallyday », la TV Plus dépense son énergie et savoir-faire à produire des Johnny Vegas (un des sosies officiels de Johnny Hallyday – déjà venu à Madagascar). Et pourtant, elle a la capacité de faire la différence.

Donc, d’accord pour le divertissement, mais pas à n’importe quel prix…Madagascar a besoin d’éveiller et de renforcer la capacité et créativité de sa population. Chaque aspect de notre vie quotidienne devrait participer au développement humain des malgaches.

Si l’unique motivation est de divertir un peuple fatigué par la dureté de la vie, on ne rend pas service à cette population mais on participe à son abrutissement. Si la motivation est juste de booster la part d’audience, un peu d’éthique sera la bienvenue. Qu’est ce qui est digne et louable : inciter les gens à faire du « Kopi Kolé » ou bien les encourager à devenir quelqu’un de meilleur ?

TV Plus Madagascar se veut d’être une chaîne sérieuse qui éduque et édifie les gens. Elle doit bien comprendre que dans la vraie vie, seuls ceux qui sont compétents, qui ont de vrais talents, et qui font preuve de créativité et d’originalité sont récompensés par la réussite.

Les jeunes malgaches rêvent d’être appréciés à leurs juste valeurs, c’est vraiment dommage de valoriser dans une émission grand public un concept qui ne met pas en avant l’originalité, l’individualité et le talent propre de tout un chacun. Madagascar a besoin d’une jeunesse créative, inventive, épanouie, capable de tracer sa propre voie et qui excelle dans tous les domaines. Et franchement, ce ne sont pas les talents qui manquent à Madagascar mais un tremplin pour les exposer au grand jour.

Un peu d’estime de soi nous fera du grand bien. Restez-vous-même car tous les autres sont déjà pris.

Advertisements

À propos de Gasy ImpACT

Soyez le chan­ge­ment que vous vou­lez voir dans le monde - Gandhi Voir tous les articles par Gasy ImpACT

24 responses to “Kopi Kolé TV Plus Madagascar Ou Comment Tuer la Créativité et l’Individualité

  • Manakiana mafy

    Bonjour

    Je ne suis pas du tout pour les émissions qui n’ont pas pour but de faire épanouir les gens mais les abêtir davantage. Je me souviens d’un certain Johnny Vegas qui était venu chez nous produire un concert, parce qu’on ne peut pas se payer le luxe de voir l’original.

    Je suis contre Kopi Kolé parce que pour moi, les émissions doivent avoir pour but de faire ressortir le meilleur de soi-même, et non faire le meilleur de soi pour essayer de devenir quelqu’un d’autre.

    Tout concours a pour objectif de motiver les gens à exceller dans leur talent, dans leur savoir-faire… est-ce le cas ?

    Pourquoi ne pas organiser un concours où la triche serait aussi la reine ? Qui sait tricher le mieux? Qui sait copier le devoir de son camarade, de manière cachée et le plus rapidement possible ? A ce rythme, on y arrivera.

    Ô comble de l’ironie, les officiels se mêlent de la danse pour féliciter le lauréat.
    Je vous félicite parce que vous avez copié bêtement X ou Y. Réveillez vous bon sang ….

  • Anonyme

    Oui il y a un « petit bout » de vérité dans ce que vous dites, sauf qu’à Madagascar, il n’y a pas beaucoup de place pour développer sa créativité personnelle. Nous sommes en présence d’une société conformiste. Personne ne vous écoutera si vous faîtes quelque chose qui sort de l’ordinaire, donc tant qu’à rester là sans rien faire, à attendre le beau miracle, pourquoi ne pas tenter sa chance d’amorce de carrière dans une émission où l’on peut au moins être connu du public?

    • Gasy ImpACT

      Bonsoir,

      Merci pour votre commentaire.

      Justement, il faut bousculer ce statu quo. S’il n’y a pas de place pour la créativité, il faut donc promouvoir son essor. Si certaines personnes décident de rester dans leur conformisme, tant pis. Mais encourageons ceux qui veulent sortir de l’ordinaire et affirmer leur personnalité : ils constituent déjà un « beau miracle » en soi et représentent l’espoir pour le pays.

      Bien à vous,
      A+

  • La télévision malgache fait ses premiers pas vers la social TV - ANDRINIVO

    […] NDLR : Cet article n’abordera pas le point de vue sur la qualité des émissions malgaches ou « leurs impacts sur la personnalité ou la culture ». D’autres le font bien mieux que moi […]

  • Dina Rabenarimanitra

    Bonjour à vous!

    Juste quelques remarques:
    – Je crois que l’article ressemble un peu à un Docteur après la mort, en plus un Docteur un peu hypocrite. Pourquoi? pourquoi ne pas l’avoir écrit plutôt, au moment où cela avait commencé? pourquoi ne le sortir que maintenant, au moment où pazzapa revient sur les écrans?

    – L’article s’attaque à une émission de télé-réalité en particulier alors que ce sont tous les émissions de télé-réalité qui cultivent le ridicule dans la société. On starifie des jeunes pouces avant qu’ils ne deviennent des Artistes confirmés. En plus la télé n’a jamais été une réalité et dommage, c’est une évidence.

    – L’article évoque un problème sans apporté des solutions, une mentalité de perdant. Invitez au moins les sponsors à financer des Ateliers de chant, de danse ou même de théâtre … Les solutions sont nombreuses mais l’article s’attarde sur les problèmes.

    Amicalement

    • Gasy ImpACT

      Bonjour,

      Merci d’avoir partagé votre opinion.

      – C’est l’émission qui se termine pour cette année (en attendant la prochaine saison??) et non pas l’effet qu’elle laisse derrière elle. Donc le débat reste ouvert concernant les traces (sujet de l’article) de son passage. Si je suis votre raisonnement, il serait moins hypocrite de parler de Kopi Kolé à Noël (par exemple) que pendant sa période de diffusion? Question de bon sens…

      – C’est vrai que juste pour faire de l’audience, les chaines sont prêtes à nous servir de tout et de rien. Mais on a le droit de les dénoncer quand on le veut au lieu de rester dans son coin. Mais il y a aussi des programmes qui sont plus « potables » que les autres. Pour éviter d’être taxé de favoritisme « local », prenons les cas de « X-Factor » et de « The Voice ». On se focalise sur les qualités propres (talent et personnalité) des participants et au final chacun y trouve son compte.

      – Acte de mauvaise foi ou dans la précipitation de ne soulever que les problèmes…vous n’avez pas remarqué le passage où je proposais justement une télé-réalité où les créations des auteurs-compositeurs seraient mises à l’honneur. Pour un « oeil qui voit tout », vous avez raté celui-là (personne n’est parfait). En tout état de cause, je dénonce l’esprit « Kopi Kolé » et j’encourage la défense de l’individualité et de la créativité.

      Amicalement

  • RAKOTOTIANA

    Bjr Mr le chroniqueur, je trouve que cette analyse est complètement à gauche ! c’était une bonne initiative d’essayer de faire évoluer un jeune artiste derrière un autre qui est déjà un star, le pourquoi, c’est simple, est-ce qu’arrivé jusqu’en 2ème année ou mm en master à l’université, vous faites des innovations ou des découvertes ??? la réponse est non !! Un bon élève ? C’est quelqu’un qui sait répéter et chercher un moyen pour retenir tous ceux que le prof et les documents fournissent. A son tour, il devraient ressortir au moment de l’examen avec leurs capacités soi- disant d’analyse mais réellement de se rappeler de ce qu’on a partagé à l’école. C’est juste un chemin qui amène les jeunes à devenir professionnels et découvrir leurs capacités, et enlever tous les goulots pour avoir la carrure d’un grand artiste ! Est-ce que nous avons une école permettant d’évoluer dans ce sens pour nos jeunes ?? C’est encore non ! donc la chaîne a juste joué cette fois ci le rôle de cette école ou centre de formation en concordant avec ses besoins (entreprise) ; pour moi ainsi le kopi kolé est un événement bien cadré et encadré dès le départ, il est un outil et moyens d’enlever ou si vous voulez de gratter les imparfaits cachés sous les talents de nos jeunes mais non pas une fin en soi ! c’est après le concours que les participants devraient découvrir; comment ils vont continuer ses carrières en tant que professionnels, quel genre de produit ils vont présenter avec les innovations et les spécificités ou la marques individuels qui leurs permettent de s’identifier et de se séparer de ses professeurs (les stars à copier)- être vus et appréciés par un public nombreux et diversifiés pour notre show-biz est un bon départ pour un jeune malgache méconnus surtout en ce moment de crise sociale.
    Par contre le fait de faire un Kopi kolé par rapport à des artistes étrangers qui me gêne car d’abord il n’y aura pas ce soi-disant ressemblances mais aussi la philosophie que les artistes en question ont voulu faire passer est encore loin de notre culture et contexte sociale ! si on peut séparer carrément un kopi kolé pour les chansons étrangères pour une autre période ou les confiées à une autre chaîne ! bonne chance à tous !
    .

    • Gasy ImpACT

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.

      Si vous avez posé cette première question à Mark Zuckerberg, il l’aurait répondu par l’affirmative : il a crée Facebook lors de ses premières années à l’Université. D’ailleurs, il y a d’autres modèles de réussite qui ont inventé ou créer des « choses » sans pour autant arriver en 2e année ou en Master. Et ils vous diront que les « bons élèves » de leur promotion sont devenus leurs employés. Mais tout le monde n’est pas Mark Zuckerberg ou Bill Gates n’est-ce pas?

      La vérité est qu’on cherche tous notre « propre voie », on essaye tous de tirer le maximum de notre potentiel, et justement l’école sert à acquérir des connaissances et apprendre des autres afin de renforcer notre capacité et ne pas faire les mêmes erreurs et profiter des expériences des autres.

      L’école nous donne juste les ressources nécessaires afin qu’à notre tour on puisse tracer notre destin. La finalité même de l’éducation est de nous donner la capacité à réfléchir par nous-même et se libérer du « moule » comme Kopi Kolé.

      « Apprendre » et non pas « devenir ». Quand vous avez appris les théories d’Albert Einstein ou d’Emmanuel Kant ou de Philip Kotler, vous n’étiez pas obligé de vous habiller comme eux ni d’adopter leurs coiffures pour saisir les subtilités de leur message. On a tous notre modèle de réussite qui nous sert d’inspiration. On apprend autant de leurs succès que de leurs échecs. On peut se faire notre propre idée sur notre identité et ce qu’on peut faire après.

      Les coachs ou les mentors (dans les émissions comme dans la vraie vie) sont là pour nous aider à travailler sur notre propre personnalité afin qu’on puisse exploiter au maximum notre potentiel et devenir à notre tour une source d’inspiration pour les autres. Pourquoi attendre après le concours pour le faire? C’est cet accompagnement dont les jeunes ont besoin dès le départ.

      Ne pas détruire l’individualité, encourager les gens à trouver leur propre voie, oser à s’affirmer et développer l’estime de soi, croire en sa capacité d’accomplir de grandes choses sans pour autant effacer son identité: tels sont juste les messages que j’ai envie de transmettre à travers cet article.

      A+

  • Anonyme

    C’est vrai, c’est une émission de 2 mois. Mais, en fait, un mois avant que ça débute, les publicités foisonnent. Encore un mois avant, les gens commencent à en parler. Plus de 3 mois après la fin de l’émission, cela restera dans les discussions. Ca veut dire que pendant plus de la moitié d’une année, cet état d’esprit persiste dans l’inconscient collectif malgache. On pourrait même parler de lavage de cerveaux. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas seulement des participants. Les spectateurs aussi sont nombreux et c’est peu de le dire. C’est-à-dire qu’un nombre large de malgaches est susceptible de tomber dans le piège, à savoir que l’on est rien et que l’on sera quelqu’un si l’on ressemble à un(e) « star ». Je pense et crois fort que l’on est largement plus que ça et que les talents immenses des malgaches dépassent de très loin leurs capacités à « copier » des personnes.

  • Anonyme

    Bonjour,
    Permettez-moi de faire copie collé cause cela résume tout:

    Par exemple, ce serait intéressant d’avoir des émissions à Madagascar qui serviraient de tremplin aux auteurs-compositeurs qui emmèneraient leurs propres créations. Une émission où l’on est fier d’y participer car on sera jugé sur  » ses propres qualités. »

    Dès l’enfance, on encourage les gens à développer leur personnalité, trouver leur propre voie et à faire preuve d’inventivité.

    Merci !!!

  • Hoaviko Madagasikara

    La TV plus a fait ce qu’il fallait pour sa chaîne. Je trouve que cette émission fait partie maintenant de la vie des malgaches, et peut être sera inculquer dans la culture malgache. Vous avez peut être remarquer que le malheureux gagnant de l’année dernière était un artiste a part. Ce n’est pas le talent qui manque, c’est le moyen de le développer qui est en panne. Si on veut réellement avoir des artistes originales, je pense que PAZZAPA fera l’affaire. Le changement de mentalité du peuple malgache repose sur chaque personne, c’est un choix a part. La volonté de changer, d’atteindre un développement personnelle voulut. Et cela ne repose pas seulement sur les médias. Quant on veut, on peut.

    • Gasy ImpACT

      Bonsoir,

      Merci pour le commentaire. C’est clair que le changement de mentalité et le développement personnel ne reposent pas uniquement sur les médias. Mais on est d’accord que les médias se trouvent en première ligne pour la propagation (rapide et durable) d’idées dans une société quelconque. Donc, on se doit de les contrecarrer (avec le moyen qu’on a) s’ils vont dans une direction qui pourrait nous être nuisible. A+

  • ricky

    La TV plus a fait ce qu’il fallait pour sa chaîne. Je trouve que cette émission fait partie maintenant de la vie des malgaches, et peut être sera inculquer dans la culture malgache. Vous avez peut être remarquer que le malheureux gagnant de l’année dernière était un artiste a part. Ce n’est pas le talent qui manque, c’est le moyen de le développer qui est en panne. Si on veut réellement avoir des artistes originales, je pense que PAZZAPA fera l’affaire. Le changement de mentalité du peuple malgache repose sur chaque personne, c’est un choix a part. La volonté de changer, d’atteindre un développement personnelle voulut. Et cela ne repose pas seulement sur les médias. Quant on veut, on peut.

  • Aina

    Un programme qui ne dure que 02 mois mais qui revient chaque année et dont les effets néfastes peuvent demeurer toute une vie dans l’inconscient d’un pauvre peuple qui a déjà du mal à se retrouver avec son identité… Soyez créatifs au lieu de toujours copier bêtement! En passant bel article, malgré quelques fautes de conjugaison et d’accord à corriger (il est préférable de dire « un tel » au lieu de « de tel » par exemple).

    • Gasy ImpACT

      Bonsoir,

      Merci pour le commentaire. On est d’accord sur le fond: restons nous-mêmes et soyons créatifs. Et merci pour les remarques sur la forme. Je suis toujours preneur des avis qui peuvent améliorer les choses. Bonne continuation. A+

  • Anonyme

    Et oui!Quel gâchis!
    J’ai envie de dire quelque chose mais je crains que cela ne va susciter une polémique…
    En tout cas, je trouve que la TV Plus est en pleine dégringolade, quel dommage pour une chaîne qui était pourtant bien parti. Elle est en fait à l’image de son proprio…une chaîne dénudée de goût, classe et j’en passe

    • Gasy ImpACT

      Bonsoir,

      Merci pour le commentaire. C’est clair que c’est du beau gâchis. Et il ne faut pas avoir peur d’exprimer son opinion surtout si elle est argumentée et constructive. Cela pourrait créer une impulsion positive. C’est ce qui manque au pays. Bonne continuation.

  • Anonyme

    c’est juste une émission qui dure au max deux mois, c’est pas comme si les participants vont perdre leur identité à vie! arrêter de dramatiser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :